Accouchement-Les-bebes-prema5
Grossesse

Accouchement : Les bébés prématurés


Partagez

Accouchement-Les-bebes-prema

Lorsqu’un bébé nait avant la 37e semaine de grossesse, on le considère comme un prématuré. Dans certains cas, la naissance est spontanée. Dans d’autres, elle est provoquée médicalement du fait de la précarité de la santé de la mère ou du bébé à naitre. De nombreux facteurs sont à la base des naissances prématurées, dont les infections maternelles, l’âge de la mère et une dilatation prématurée du col.

Les principales formes de prématuré


Accouchement-Les-bebes-prema2

  • La forme de prématuré classique est celle concernant une naissance survenue entre la 33e et la 36e semaine de grossesse. Le bébé présente dans un tel cas une immaturité respiratoire et a du mal à conserver sa chaleur. Même s’il peut presque s’alimenter seul, on note toutefois des difficultés à avaler ainsi qu’à téter de façon coordonnée. En outre, il a tendance à vite se fatiguer.
  • Il existe la forme dite « grande prématurée » constatée quand la naissance a lieu entre la 29e semaine et la 32e semaine de grossesse. Un prématuré de cette catégorie présente une respiration pas bien contrôlée, qui a tendance à s’interrompre fréquemment. On lui apporte souvent de l’oxygène et il est impératif de le placer dans un incubateur.
  • La forme la plus inquiétante est le « très grand prématuré ». Un bébé est considéré comme tel quand l’accouchement se déroule avant la 28e semaine de grossesse. Il est incapable de respirer seul, encore moins de se nourrir. On le place alors sous respirateur et en intraveineuse. On lui donne plusieurs médicaments puisque ses problèmes de santé sont nombreux. Et puis le très grand prématuré n’est pas à l’abri de sérieuses détériorations de sa santé à l’hôpital.

Des complications à craindre chez les prématurés

Accouchement-Les-bebes-prema3Le problème le plus fréquent chez les prématurés est le syndrome de détresse respiratoire. Cela arrive du fait de l’immaturité de leurs poumons.
Chez les bébés nés avant la 32e semaine de grossesse, on constate parfois une anomalie dans le développement des poumons. Une autre complication peut engendrer un arrêt temporaire de la respiration et une irrégularité du rythme cardiaque.
On note également une sensibilité du bébé prématuré aux infections du fait notamment de la fragilité de sa peau et de son système immunitaire qui n’est pas complètement développé. Par ailleurs, il faut craindre qu’il souffre de plusieurs autres maux tels que la jaunisse, l’anémie, la malformation cardiaque, la rétinopathie et la surdité.

Comment bien prendre soin d’un bébé prématuré ?

Accouchement-Les-bebes-prema4La mère doit réconforter le plus souvent son bébé prématuré qui est très sensible à la douleur. Aussi, il est important de le stimuler en suivant son rythme.
L’alimentation du bébé prématuré est très importante. Quand la naissance a lieu avant la 34e semaine, c’est par intraveineuse qu’il reçoit une partie de son alimentation. Il pourra consommer du lait en petites quantités à partir d’un tube inséré par la bouche ou une narine en vue d’atteindre l’estomac.
Précautions prises par l’équipe médicale avant l’arrivée du prématuré à la maison

Avant d’autoriser que le bébé aille à la maison, l’équipe médicale prend des dispositions. Elle s’assure qu’il pèse entre 1 800 g et 3 000 g et fait des analyses pour être sure que sa maturité respiratoire est suffisante. Aussi, le bébé ne peut être libéré par l’équipe médicale s’il n’est pas à même de s’alimenter au sein ou au biberon, de sorte qu’il prenne entre 15 et 30 g par jour.


Partagez

Vous pourriez aimez...