alternatives-a-la-peridurale
Grossesse

Grossesse et accouchement : des alternatives à la péridurale


Partagez

alternatives-a-la-peridurale1
Vous allez accoucher et vous ne souhaitez pas recourir à la péridurale, par choix ou par obligation, sachez qu’il existe aussi des alternatives à l’anesthésie épidurale .

Tout d’abord, nous vous conseillons les séances de préparations à la naissance qui, en outre, vous permettrons d’acquérir des techniques de maîtrise de la douleur, de gestion du stress et de mieux appréhender la fatigue lors de votre accouchement.

Pensez à vous renseigner auprès de votre maternité car une majorité d’entre elles proposent différentes préparations à la naissance.

  1. La préparation dite classique

    alternatives-a-la-peridurale2La plus pratiqué, elle est l’héritière des toutes premières techniques d’accouchement sans douleur. L’information, la relaxation, la gymnastique douce et la respiration sont ses principes de base.

  2. La préparation en piscine

    Très utile lors de l’accouchement, elle repose principalement sur un travail de respiration. Elle permet également de prévenir ou de soulager les douleurs lombaires, ainsi que le stress et la fatigue. Aussi, elle est généralement proposé en complément de la préparation classique.

  3. La sophrologie

    alternatives-a-la-peridurale4Technique qui consiste à vous apprendre à vous relaxer, en maîtrisant votre respiration et à relâcher vos muscles progressivement.
    Elle est également accompagné d’une visualisation positive de l’arrivée de votre bébé.

  4. L’haptonomie prénatale

    alternatives-a-la-peridurale5Cette technique permet aux futurs parents d’entrer en contact affectif avec leur bébé par des caresses notamment, en lui parlant et en apprenant à connaître ses réactions. Par ailleurs, pour le papa, c’est une véritable préparation à la rencontre et un guide pour son bébé lors de l’accouchement.

  5. Le yoga

    Pratique indienne séculaire qui consiste à conduire à l’harmonie du corps et de l’esprit.

  6. L’hypnose

    alternatives-a-la-peridurale6Cette technique est assez peu employée de nos jours. Toutefois, elle permet à la maman de se déconnecté pour faire diminuer son anxiété et les douleurs liées à l’accouchement.

  7. Le protoxyde d’azote

    Administré à la future maman, le protoxyde d’azote plus connu sous le nom de gaz hilarant, peut réduire la douleur au premier stade de l’accouchement. Il lui permet notamment de rester éveillé et de déglutir normalement.

  8. La morphine

    alternatives-a-la-peridurale7-1En auto administration, la maman, par le biais d’une pompe à morphine s’injecte par voie intraveineuse une petite quantité de morphine lorsqu’elle a mal. L’appareil est réglé , en particulier, pour éviter tout surdosage et la durée d’action de l’analgésique est très court pour ne pas nuire au bébé.

  9.  
     

  10. Les médecines douces

    alternatives-a-la-peridurale7

    • L’acupuncture : Généralement, les séances commencent au cours du 5ème mois de grossesse. Elles permettent de préparer le col de l’utérus et de contrôler sa dilatation. Elles interviennent également dans la préparation du périnée et de diminuer les peurs à l’approche de l’accouchement,
    • L’homéopathie : Prescrit en fin de grossesse, elle permettra de diminuer le stress, d’assouplir le col de l’utérus en facilitant sa dilatation et de réduire ainsi, son temps de travail,
    • L’osthéopathie : L’osthéopathe vérifiera et si nécessaire, rétablira la bonne mobilité du bassin et de la colonne vertébrale.

    Partagez

Vous pourriez aimez...