Comment-defendre-ses-droits-au-travail-lorsque-lon-est-enceinte-3
Grossesse

Comment défendre ses droits au travail lorsque l’on est enceinte ?


Partagez

Comment-defendre-ses-droits-au-travail-lorsque-lon-est-enceinte-
Vous venez d’apprendre que vous attendez un bébé mais vous ne connaissez pas vos droits en matière de travail ? Nous allons vous expliquer tout ce dont vous devez savoir à ce sujet.

Tout d’abord, vous devez l’annoncez à votre employeur soit par voie orale soit par écrit. Mais nous vous conseillons de l’annoncer par courrier recommandé en précisant la date de l’accouchement.

L’aménagement des horaires de travail pendant la grossesse

Comment-defendre-ses-droits-au-travail-lorsque-lon-est-enceinte-2Malheureusement, aucun aménagement de l’emploi du temps n’est prévu par le code du travail. Néanmoins, certaines conventions collectives prennent en compte cet aspect ! Pensez à vous renseigner. Par contre, si votre médecin juge que votre état de santé nécessite un aménagement de votre emploi du temps, il peut vous fournir une attestation que votre employeur ne pourra refuser. Vous pourrez également être autorisé à vous absenter.

Conditions de travail différentes ou non ?

Non, les conditions de travail ne sont pas différentes d’un autre salarié. Si en temps normal, vous deviez être évalué sur votre travail ou si vous deviez, comme vos collègues, toucher une augmentation, rien ne doit changer ! Par contre, si l’employeur fait une différence, il s’agit de discrimination. La loi l’interdit.

Que faire si vous jugé qu’il y a discrimination à votre égard ?

Comment-defendre-ses-droits-au-travail-lorsque-lon-est-enceinte-3Si vous jugez que vous avez été victime de discrimination par rapport au fait que vous êtes enceinte, non application des mêmes conditions de travail par rapport à un autre salarié, ou licenciement sans justification ou discrimination à l’embauche, vous devez porter plainte au commissariat de police ou auprès du procureur de la République.

Sachez tout de même, que de nos jours, enceinte ou non, il est très difficile de prouver une discrimination, car l’employeur aura des contres arguments. Il faudra rassembler un maximum de preuves et constituer un dossier solide ! Par exemple, dans le cas d’un licenciement, le tribunal pourra juger sa nullité, l employeur devra donc vous versés les mois impayés.


Partagez

Vous pourriez aimez...