la-grossesse-extra-uterine6
Grossesse

Grossesse et complications : la grossesse extra-utérine


Partagez

la-grossesse-extra-uterine

Environ 2 % des grossesses est une grossesse extra-utérine. Lors d’une grossesse normale, l’ovule présent dans les trompes est fécondé par un spermatozoïde, il descend ensuite des trompes à la paroi utérine pour y nidifier. Lorsqu’au contraire, l’ovule fécondé ne descend pas dans la paroi utérine mais reste dans les trompes, on appelle ça une grossesse extra-utérine.

Les symptômes

la-grossesse-extra-uterine1Les symptômes d’une grossesse extra-utérine sont identiques à ceux d’une grossesse normale. Il apparaît ensuite, des saignements bruns et des douleurs dans le bas ventre dû à la présence de l’oeuf dans une trompe qui est trop petite pour recevoir un embryon.

Une échographie et un toucher vaginal révèlera un utérus vide mais une présence anormale au niveau des trompes. Une prise de sang permettra de voir le taux d’HCV. Si l’oeuf a arrêté de se développer, le taux d’HCV va rapidement diminuer signifiant que la grossesse a cessé.

Les facteurs de risques

A ce jour, ils ne sont pas tous identifiés, mais certains facteurs peuvent augmenter les risques :

  • des interruptions volontaires de grossesses à répétitions,
  • un tabagisme important,
  • le port d’un stérilet,
  • des antécédents de MST,
  • une anomalie des trompes,
  • une exposition au distilbène de la mère de la femme enceinte.

Les conséquences

la-grossesse-extra-uterine3Une grossesse extra-utérine peut entrainer un éclatement de la trompe et une grave hémorragie pouvant engager le pronostic vital de la maman. D’ailleurs, cette hémorragie n’est pas toujours accompagné de douleurs violentes. Parfois, il s’agit de douleurs dites sourdes avec une hémorragie lente.

Pensez à consulter rapidement, si vous avez un retard de règles accompagné de douleurs dans le bas ventre.

Traitement

a-grossesse-extra-uterine4La grossesse extra-utérine doit être pris en urgence. Deux traitements existent pour la traiter :

  1. Traitement médicamenteux, en administration intramusculaire ou par radioguidage, l’oeuf sera nécrosé.
  2. Traitement chirurgical, par coelioscopie, l’oeuf sera aspiré ainsi que le sang présent dans la trompe.

Oui mais après ?

La grossesse extra-utérine étant imprévisible, il n’y a aucunes précautions particulières à prendre. Par contre, la ou les grossesses suivantes seront plus surveillée(s). D’après une étude du Collège Nationale des Gynécologues-Obstétriciens, 60 % des femmes ayant eu une grossesse extra-utérine, retombent enceinte dans les 2 ans.


Partagez

Vous pourriez aimez...