mycose
Grossesse

Grossesse et désagréments : la mycose vaginale


Partagez

mycose-vaginale

La mycose vaginale est une affection de la zone vulvaire causée généralement par un champignon, le Candida Albicans. Celui ci est normalement présent dans le vagin. La mycose vaginale est fréquente au cours d’une grossesse.

Causes d’une mycose vaginale

Lors d’une grossesse, la production d’hormones par le placenta modifie l’acidité du vagin et par conséquent permet une prolifération de ce champignon microscopique.

Comment reconnaître une mycose vaginale ?

Le plus souvent, on reconnait une mycose par l’apparition de :

  • Démangeaisons, irritations ou brulures vaginales,
  • vulve enflammée rouge,
  • douleur en urinant,
  • douleur en cas de rapports,
  • pertes blanches et crémeuses.

Conséquences

La mycose vaginale n’est pas néfaste pour le foetus même si elle a une tendance a récidiver. Par contre, celui-ci pourrait se retrouver contaminé au moment de l’accouchement.

Traitements

mycose2Tout d’abord, il faut porter des sous-vêtements confortable, utiliser des savons neutres et non parfumés. Ensuite, parlez en à votre médecin qui vous prescrira des traitements locaux. Ne prenez pas de traitement oraux en auto-médication. En effet, tous ce qui passe par la bouche, passera par l’estomac puis ensuite dans le duodénum pour finir dans l’intestin grêle. Par conséquent, il sera absorbé par votre organisme et passera dans votre sang. Il y a un risque qu’il atteigne votre bébé via le placenta.

Par ailleurs, si votre compagnon, présente une inflammation du gland ainsi que des démangeaisons, il devra également être traité. Par contre, il n’est pas nécessaire de recourir à un traitement s’il ne présente aucuns signes.
La mycose se soigne très bien en une dizaine de jours.


Partagez

Vous pourriez aimez...