problemes-digestifs12
Grossesse

Grossesse : les petits problèmes digestifs


Partagez

problemes-digestifs1

A un moment donné, durant votre grossesse, vous rencontrerez forcément quelques problèmes digestifs. Magrossesse.net vous dit tout.

Tout d’abord,

les nausées et vomissements du 1er trimestre.

problemes-digestifsLa plupart du temps, ils sont sans dangers pour la maman et le foetus. Environ 50 % des futures mamans en souffrent au premier trimestre. Néanmoins, il existe des cas rares, où les vomissements perdurent jusqu’a l’accouchement et occasionnent des pertes d’appétit, et par conséquent, des pertes de poids ainsi qu’un malaise général entrainant une dépression.
Pour vous aider, nous vous conseillons, d’évitez les aliments trop gras, de faire plusieurs petits repas par jours plutôt que 3 repas, de ne pas s’allonger juste après avoir manger, et si les nausées interviennent au levé, pensez à poser sur votre table de chevet, une à deux biscottes que vous mangerez avant de poser le pied en dehors du lit.
Si vos vomissements sont trop important et que vous perdez du poids, parlez en à votre médecin ou obstétricien.

Ensuite,

Les reflux et brûlures d’estomac

problemes-digestifs2Très fréquent chez la femme enceinte, ils sont eux, aussi, présent dès le début de la grossesse et peuvent également persister jusqu’a l’accouchement. S’ils sont présent la nuit, nous vous conseillons de dormir la tête légèrement surélevée. Dans la journée, évitez les boissons gazeuse, le café, le thé, le chocolat, la menthe, les agrumes. Et comme pour les nausées, mangez plusieurs petits repas plutôt que les 3 habituels.
Par contre, si c’est symptômes durent trop longtemps et vous empêchent de vous alimenter et que, par conséquent, vous perdez du poids. Consultez votre médecin. De plus, une fièvre, des vomissements, du sang dans les selles doivent également vous alarmer.

Enfin,

La constipation et les ballonnements

problemes-digestifs3Outre l’alimentation, la constipation durant la grossesse, surtout, au cours du 2eme et 3eme trimestre, est causée par l’action de certaines hormones sur les muscles de la paroi intestinale ou sur la pression que l’utérus exerce sur les intestins. Elle est bien souvent accompagnée de ballonnements. Par ailleurs, la constipation non traité peut contribuer à l’apparition d’hémorroïdes. Pour vous aider, buvez beaucoup d’eau, mangez régulièrement des aliments riches en fibres, optez pour plus de fruits et légumes et marchez. Si la constipation ne se passe pas, vous pourrez envisager la prise de suppléments de fibres comme la psyllium. Si d’autres symptômes surviennent (sang dans les selles par exemple) ou que la constipation persiste, parlez en à votre médecin rapidement.


Partagez

Vous pourriez aimez...