Hyperemese-gravidique
Grossesse

Hyperémèse gravidique, qu’est ce que c’est ?


Partagez

5% des femmes souffrent de l’hyperémèse gravidique. Ce trouble déclenche des vomissements tout au long de la grossesse, à tel point que les futures mamans peuvent perdre du poids. Cela représente un risque majeur pour l’enfant.

Près d’une femme sur deux souffre de nausées et vomissements lors du premier trimestre de la grossesse. Pour certaines, ces symptômes prennent une ampleur démesurée. Les femmes atteintes d’hyperemese éprouvent des difficultés à manger pendant les trois trimestres. Cela représente un danger pour le fœtus et pour la mère. Ils peuvent se retrouver mal nourrit, en sous poids ou déshydraté.
Kate Middleton a connu ce problème pour ses deux grossesses. Depuis la grossesse de Baby George, les scientifiques redoublent d’effort pour mieux comprendre d’où cela vient, et comment en atténuer les conséquences.

Pourquoi ?

gravidiquePlusieurs facteurs sont pointés du doigts par la communauté scientifique : Les femmes concernées ont une susceptibilité à répondre à des taux d’hormones de la grossesse plus élevés chez elles, notamment la bêta-hCG (hormone chorionique gonadotrope) », informe le Pr Deruelle.
Des études ont par ailleurs montré des prédispositions à l’apparition des vomissements incoercibles : l’ethnie, par exemple les femmes Noires américaines sont plus touchées que les caucasiennes. Ce problème se répète souvent à chaque grossesse. C’est le cas de Kate Middleton.

« Le sexe du bébé joue un rôle lorsqu’il y a une susceptibilité individuelle. Ainsi, il y a plus de cas d’hypermesis gravidarum lors des grossesses avec un fœtus féminin », souligne le gynécologue-obstétricien, ce phénomène est aggravé lorsqu’une production d’hormones plus élevée a lieu. C’est le cas quant on attend une petite fille.

Enfin, des composantes psychologiques ont été évoquées pour expliquer ces vomissements incoercibles. « Cela n’existe plus tellement chez nous car les grossesses non désirées sont rares mais c’est un fait constaté dans des pays dans lesquels les grossesses non voulues sont fréquentes », explique le Pr Deruelle.

Quelques conseils pour diminuer les symptômes de l’yperémèse gravidique?

antiemetiquesManger en petite quantité, cela rendra l’assimilation des aliments plus simples.
Boire des boissons sucrées pour que le corps retienne un maximum de nutriments, même sucrés !
Bien se reposer car la fatigue empire les vomissements et les nausées.
Dans le cas où les conseils précédents ne suffiraient pas, il faudra commencer un traitement médicamenteux. Un médecin ou un pharmacien pourra alors vous aiguiller vers des antiémétiques.

Attention, dans le cas où la future maman perdrait plus de 10% de son poids initial, elle doit immédiatement être hospitalisée. Une telle perte de poids est un danger pour la mère et l’enfant à ne pas sous-estimé.


Partagez

Vous pourriez aimez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *