infection-urinaire
Grossesse

infection urinaire durant la grossesse


Partagez

infection-urinaire1

Une infection urinaire est fréquente durant la grossesse, 1 femme enceinte sur 10 serait concernée. Si elle n’est pas traitée, elle augmente le risque d’accouchement prématuré et la rupture prématurée des membranes qui contiennent le foetus.

Les différentes infections urinaires

Tout d’abord, il existe trois types d’infections urinaires, notamment :

  1. la cystite, c’est une inflammation de la vessie,
  2. la bactériurie, c’est la présence de bactérie dans les urines,
  3. la pyélonéphrite, c’est une infection des reins.

Les symptômes

infection-urinaire3Une infection urinaire se présente de différentes façons :

  • brûlure ou douleur lorsque vous urinez,
  • la sensation d’avoir toujours envie d’aller aux toilettes mais sans rien faire ou très peu,
  • une urine dégageant une très forte odeur,
  • des éventuelles traces de sang dans les urines,
  • une douleur dans le bas du ventre.

Les causes

L’augmentation de la taille de l’utérus ainsi que la présence des hormones ralentiraient le flux urinaire. Par conséquent, ce ralentissement ne permettraient pas l’évacuation correcte des bactéries présentes dans les urines.

Conséquences

Les conséquences d’une infection urinaire non traitée outre l’éventuelle douleur, sont une augmentation du risque d’accouchement prématuré ainsi qu’une rupture prématurée de la poche des eaux.

Traitement d’une infection urinaire

infection-urinaire2Enfin pour traiter une infection urinaire, des antibiotiques sans danger pour le bébé seront prescrit tels que le triméthoprime/sulfaméthoxazole, la nitrofurantoïne ou la céfalexine. Toutefois, il ne faut pas oublier de bien s’hydrater également. Un dépistage mensuel sera effectué pour détecter une infection urinaire car certaines ne présentent aucuns symptômes.


Partagez

Vous pourriez aimez...