controle-des-peurs1
Mon bébé

Contrôle des pleurs : la méthode 5-10-15


Partagez

controle-des-peurs2

En quelques mots…


controle-des-peurs3La méthode 5-10-15, également appelée contrôle des pleurs, est une méthode qui consiste à créer une attente progressive afin que le bébé s’endorme seul et n’ait plus besoin de ses parents durant la nuit pour se rendormir.

Comment ça fonctionne ?


controle-des-peurs4Ça fonctionne en plusieurs étapes ; Le bébé pleure, on va le calmer et on sort de la chambre. Lorsqu’il se remet à pleurer, on attend 5 minutes avant d’aller le calmer. Ensuite, ce n’est plus 5 mais 10 minutes qu’il faut attendre avant d’y retourner. Et la fois suivante, on attend 15 minutes lorsqu’il recommence à pleurer. A partir de ce moment, on procède toujours avec un laps de temps de 15 minutes, jusqu’à ce qu’il se soit endormi. Au fur et à mesure, votre bébé se sera habitué à ce rythme de 15 minutes et prendra l’habitude de s’endormir seul.

Il existe des variantes


controle-des-pleurs6Cette technique peut également être utilisée en appliquant un laps de temps plus court tel que 1 minute, 3 minutes, 5 minutes. Le principal est qu’il faut augmenter le temps entre les visites afin que le bébé développe ses propres stratégies pour s’endormir.

Une méthode différente pour les nourrissons :


controle-des-pleurs7Enfin, vous pouvez également essayer une autre méthode qui consiste à bercer votre bébé. Pour les nouveau nés et jusqu’à 4 mois, le parent peut rester en balançant le petit dans son lit jusqu’à ce qu’il s’endorme. Il doit diminuer petit à petit le temps de l’intervention au fur et à mesure des jours. Jusqu’à ce qu’il ne doive plus intervenir.

Quelques témoignages


(Source : mamanpourlavie.com -> « forums internet »)
controle-des-pleurs8

  • Ici c’est un succès pour le dodo du soir, reste à l’essayer pour les siestes, vu que ma pitoune est habituée à s’endormir au sein. Mais j’ai confiance. C’est souvent notre cœur de maman le problème, pas le bébé.
  • Je l’ai fait pour ma première et ça a bien fonctionné. Je m’y lance avec la deuxième, un peu plus coriace que la première. À voir si ça va fonctionner. (Je fais une version modifiée : je vais la voir une fois et ensuite je fais : 3-5-7-10-15. Je trouve ça moins drastique.) Mais je crois une chose, il faut être à l’aise avec la méthode pour que ça fonctionne. Et si quelqu’un n’a pas besoin de cette méthode ? Tant mieux, elle n’est probablement pas à bout. Mais ne jugeons pas celles qui le font.
  • Pour ma part, cette méthode s’avère très efficace autant pour le coucher du soir que pour les siestes. Je peux maintenant faire dormir mon fils de 4 mois le jour, dans son lit, à heures régulières. Il est beaucoup plus reposé et le temps que nous passons ensemble ensuite est de meilleure qualité, car il est moins grincheux. Ce n’est pas toujours facile et bien sûr j’ai eu le cœur brisé les premières fois que je l’ai laissé pleurer. Pour ma part, je ne crois pas que le fait de le laisser pleurer de manière encadrée puisse le traumatiser. Je suis plutôt fière de lui lorsque je constate les progrès qu’il a réalisé en seulement une semaine.

Partagez

Vous pourriez aimez...