Préparation pour l'accouchement
Grossesse

L’accouchement, comment bien se préparer ?


Partagez

Préparation à l'accouchement

Comment se préparer à l’accouchement ? Toutes les réponses ! Les contractions et l’accouchement sont une sorte de course contre la douleur à laquelle la future maman doit faire face seule. Pour s’en sortir victorieuse avec son bébé, elle doit se tenir prête physiquement et moralement durant la grossesse. Outre la position du fœtus et la performance de la sage-femme, la préparation de la femme sont les facteurs du bon déroulement de l’accouchement. Il existe quelques méthodes à appliquer durant la gestation pour mieux faire face au jour J de l’arrivée de l’enfant.

 

Quels sont les types d’exercices à la préparation de l’accouchement ?


Exercice accouchementLa femme ressent des douleurs espacées et de plus en plus fréquentes lors des contractions. Pour s’y préparer, elle peut appliquer une méthode de réduction de la douleur provenant du Canada, la méthode Bonapace. Cela consiste à masser des zones du corps qui sécrètent des hormones appelées endorphines, qui réduisent la douleur provoquée par les contractions. Cette pratique nécessite la présence du papa qui doit effleurer en douceur les « zones gâchettes » situées sur les mains de sa femme, sur ses pieds, au niveau du fessier et du sacrum.



À partir du cinquième mois de gestation, la femme peut effectuer, chaque matin, des gymnastiques sensorielles. Pour les exercices, elle peut suivre des instructions de la sage-femme ou en rejoignant un club de femmes enceintes. Ce type de préparation se base sur le toucher du ventre permettant de communiquer avec le bébé. La gymnastique sensorielle se pratique aussi par des mouvements qui améliorent la posture de la mère pour une meilleure position du bébé à la dixième semaine de grossesse.

 

De nombreuses futures mamans pratiquent le chant prénatal pour se préparer à l’accouchement. Lorsqu’une femme attend son bébé, il est primordial qu’elle soit toujours de bonne humeur et en bonne santé. Le bien-être apporté par le chant a un excellent impact sur la santé du fœtus, et assure le bon déroulement de l’accouchement.

Les bienfaits des exercices en piscine aident à atténuer les douleurs musculaires du dos lors des contractions. Les gestes dans l’eau permettent aussi à la femme de mieux maîtriser sa respiration pendant l’accouchement. Cela consiste à effectuer des mouvements d’assouplissement et d’étirement dans de l’eau chaude pendant environ 45 minutes.

Quels exercices pratiquer pour une simulation d’accouchement ?


La future maman est plus sereine pendant l’accouchement si elle met en pratique la sophrologie. C’est une méthode qui consiste à appliquer la maîtrise de soi au moment des contractions et de l’expulsion du bébé. Pratiqué dès le sixième mois de gestation, ce procédé consiste à travailler le souffle pendant l’accouchement et relâcher les muscles lorsque la sage-femme l’indique. Grâce à la sophrologie, la femme apprend à garder son calme en dépit des douleurs de contractions, et à récupérer sereinement son souffle entre celles-ci.

Chaque séance de la sophrologie est une simulation d’accouchement qui se déroule pratiquement d’une heure à deux heures. La méthode sert à anticiper les éventualités qui peuvent se présenter pendant l’arrivée de l’enfant et faciliter l’expulsion du bébé.


Partagez

Vous pourriez aimez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *